Immobilier d’investissement locatif

Investir dans l’Immobilier locatif Neuf

Dispositif Pinel

Le contribuable investisseur bénéficie d'une réduction d'impôt sur le revenu à condition qu'il s'engage à le louer nu à usage d'habitation principale pendant une durée minimale fixée, sur option du contribuable, à 6 ans ou à 9 ans. Pour ouvrir droit au dispositif, les logements acquis ou construits doivent se situer en zones A Bis, A et B1 (sur autorisation préfectorale en zone B2), et respecter un plafond de loyer et de ressources du locataire. La réduction d’impôt sur le revenu est de 2% par an du montant net de l’investissement, puis de 1% pour les 3 dernières années si l’engagement de location est de 12 ans (12% pour 6ans ; 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans). La réduction d'impôt se calcule sur le prix de revient de l'appartement (prix d'acquisition du logement) déterminé en tenant compte des critères suivants : la surface utile, plafonné à 5 500 €/m² et à 300 000 € par an et pour maximum deux logements.

La sélection des programmes immobiliers locatifs neufs

Investir dans l’Immobilier locatif Ancien

Nous sélectionnons rigoureusement sur la France entière des opérations offrant les qualités architecturales et les emplacements répondant parfaitement aux critères d'un bon investissement immobilier locatif.

Malraux

La réduction fiscale s’applique aux dépenses supportées en vue de la restauration complète d'un immeuble bâti dans les « secteurs sauvegardés », retenues dans la limite annuelle de 100 000 € par contribuable et pour une même année d'imposition, à compter soit de la date de délivrance du permis de construire, soit de l'expiration du délai d'opposition à la déclaration préalable et jusqu'au 31 décembre de la 3ème année suivante. La forme de cet avantage diffère selon la date de dépôt de la demande de permis de construire ou de la déclaration de travaux (de 22% à 30%). Le propriétaire doit prendre l’engagement de louer le local nu, à usage de résidence principale du locataire pendant une durée de 9 ans.

Deficit Foncier

Institué par la loi Balladur de 1993, il s'applique aux locaux d'habitation anciens, en vue d'y faire des travaux, pour ensuite les louer. Le déficit foncier apparaît lorsque les charges foncières déductibles (autres que les intérêts d’emprunt) sont supérieures aux loyers encaissés. Le montant alors imputable au revenu global se fait dans la limite de 10700€/an (sauf investissement Périssol) au niveau du foyer fiscal (global pour l’ensemble des immeubles).

La sélection des programmes immobiliers locatifs anciens